2 thoughts on “Patience royale

  1. Le Kroll du jour, ou plutôt du Soir, a eu une réflexion intéressante sur le sujet.
    Quoique, instaurer une royauté en plein XIXéme siècle, ce n’était pas vraiment dans l’air du temps.
    La république, pensez-y, lorsque la période sera plus sereine, pour l’instant ne changez rien.

    1. Pourtant, d’une certaine manière dans ce cas-ci, le roi garde une forme d’arbitrage neutre.
      Pas simple, pas simple…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *