10 thoughts on “À bas les masques

    1. Bonne question : un chanteur hollandais que j’aime beaucoup pose cette question : combien de masques devras-tu mettre pour enfin devenir toi-même ?

      1. Le seul chanteur hollandais que je connaisse, c’est Dick Annegarn, il est francophone ; ça aide.
        Il y a Arno aussi. (raté il est belge)
        Peut-être Dave ?
        Salvatore Adamo ? (il est belge également) et je ne pense pas qu’il soit néerlandophone.

        J’adore les quatre, mais je suis monolingue, et je ne connais pas tous leurs répertoires.

        Un indice supplémentaire, s’il vous plaît.

          1. Je ne peux juger que la mélodie, et ça me plaît bien.
            Pour les paroles, en tant que français arrivant à peine à se dépatouiller en anglais (langue même plus officielle des différents pays constituant l’U.E., depuis la sortie du Royaume-Uni), je regrette amèrement mon ignorance dans d’autres langues.

          2. La musique, en elle-même, est déjà vecteur d’émotion et c’est déjà très bien si elle te plait. 🙂 Merci et bravo d’avoir l’ouverture d’esprit de prendre le temps de l’écouter.

      2. Autant pour Wodka (j’adore) il n’y a pas de surprise, les paroles sont à peine nécessaires, autant pour Maskerman c’est l’inverse.
        Heureusement, on trouve des transcriptions des chansons sur le Web, et qu’il y a des interprètes automatisés.
        Le mieux serait de connaître la langue, mais il y en a tellement…

        1. Là, je suis sincèrement épaté, non seulement pas ta persévérance et je suis heureux que cela te plaise. Il en a *tellement* de bien. Mais que tu trouves le titre de la chanson dont je te parlais…sans en connaître la langue, je dis, chapeau bas ! 🙂
          Bonne continuation de découverte, si jamais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *